Bandeau
H.3.C. Reims
Harmonie du 3ème Canton de Reims

Ensemble musical réalisant de multiples prestations, concerts, sur Reims et sa région, dans le cadre d’événements comme les Flâneries Musicales, les Sacres du Folklore, la fête de la musique.

Coup de rétro sur une figure de l’H3C, Georges Jantzy
Article mis en ligne le 14 avril 2008
dernière modification le 28 avril 2008

par Estelle

Comme écrit dans la rubrique ‘Historique’, Georges Jantzy (1850-1937) a été un élément fondateur de notre harmonie et a contribué activement à la vie musicale en général.

En 1938, un buste de bronze a son effigie était destiné à un square portant son nom mais il fût dérobé durant la 1ère Guerre Mondial. Une maquette avait cependant été conservée et, par décision du maire de l’époque René Bride, un 2d buste fût refait vers la fin des années 40. A l’occasion de la célébration des 75 ans de l’Harmonie, il repris place dans le square et fût dérobé en laissant la stèle ainsi que le square à nouveau orphelin de leur statuette…

Les années passèrent et elle fût retrouvée par les gendarmes en 1983 avec 2 autres statues dans le Massif de Saint-Thierry non loin de Reims. Les recherches aboutirent pour l’identification de 2 d’entres elles (dont une à l’effigie de l’Américain Carnégie, où une bibliothèque rémoise porte le même nom) mais celle de G. Jantzy tomba dans l’oubli faute d’informations… Jusqu’au 09 Février 2008 où un 1er article paru dans l’Union faisant ressurgir, via les recherches reconduites depuis 2007 par le Capitaine de la Compagnie de Gendarmerie de Reims, le buste anonyme mais estampillé du nom de son créateur Edouard Sediey, un sculpteur rémois. L’avis de recherche est lancé, coordonnées de la gendarmerie jointe… Le lendemain, un lecteur interpellé appelle la gendarmerie de façon anonyme et explique que dans les années 80 il avait fait un ‘pari’ avec des amis de dérober des statues. C’est ainsi que l’aventure de la statuette inconnue retrouva son nom, la stèle du square devrait prochainement retrouver son buste de bronze.